Tabac

La cigarette a une influence négative sur la beauté (vieillissement, ralentit le processus de cicatrisation, fragilise les cheveux), sur la santé (risque d'infarctus, cancer des poumons, pathologies orl), sur la grossesse (accouchement prématuré, mort subite du nourrisson), sur la sexualité (impuissance, fertilité, plaisir), sur la forme (coup de pompe, risques de fractures), sur l'odorat et le goût).

 

Les 3 étapes de la vie du fumeur :

- période bleue : entre 5 et 10  ans de tabac correspond à la jeunesse lorsque l'on commence à fumer souvent pour s'intégrer à un groupe, pour faire comme les autres.

- période grise : après 5 à 10 ans. La cigarette perd de sa saveur. Les meilleures sont celles d'après le café le matin et après les repas;  Le fumeur commence à se sentir esclave de sa cigarette mais trouve des prétextes pour ne pas arrêter. Cette période dure généralement 10 ans,

- période arc-en-ciel : le déclic : Un jour le fumeur se dit qu'il en assez et que c'est le moment d'arrêter.

 

Dans quelle période vous sentez-vous ? 

Ai-je besoin ou envie de fumer ?

Qu'est-ce qui m'empêche d'arrêter de fumer ? 


Alcool

L'alcool est présent dans la vie et la culture.

Mais...

Il se diffuse rapidement et se propage à tous les organes.

Les molécules d'alcool sont très petites et se dissolvent donc facilement dans l'eau et le gras (principaux constituants du corps humain). Il se propage dans le lait maternel; Une fois avalé l'alcool va dans le sang via l'estomac et les intestins. L'alcoolémie grimpe en quelques minutes et le pic est atteint en moins d'une heure.

L'alcool provoque la désinhibition, l'altération du jugement et de la conduite, des cancers et pathologies hépatiques ainsi qu'une dégénérescence cérébrale.

 

Alcool : entre plaisir et dépendance.

 

Où vous situez-vous par rapport à l'alcool ? 

 

Testez-vous sur https://alcoometre.fr/


Sucre

Le sucre apporte douceur, tendresse, plaisir et est aimé du cerveau mais...

 

La surconsommation de sucre est un fléau.

Il est un puissant perturbateur du métabolisme :

 

- une énergie yoyo : irritabilité, changements d'humeur et fatigue. Rapidement absorbés, les sucres rapides provoquent une certaine euphorie. Si le sucre est trop présent dans le sang le pancréas secrète de l'insuline pour ramener le glucose sanguin à un taux acceptable. Une baisse de la glycémie entraîne une hausse de l'adrénaline et le stress. Pour compenser le cerveau demande du sucre.  C'est un cercle vicieux, une drogue.

 

La surconsommation de sucre agit sur 3 organes :

 

- le foie : engorgement. La quantité n'est pas transformée en énergie t s'accumule sous forme de triglycérides "foie gras" source de stéatose hépatique rapide,

 

- le pancréas : produit de l'insuline pour métaboliser les glucides et génère un diabète de type II,

 

- les intestins : inflammation.

 

Les édulcorants alimentent l'habitude au sucre.

 

 


La méthode

 

Elle se compose de techniques :

 

- la rhinofaciopuncture (sans douleur au laser), action sur le trijumeau, le nerf olfactif et les terminaisons sympathiques)

- la radiesthésie,

- un protocole naturel

 

Aucune contre-indication à cette méthode 

 

Avec résultat positif à 80 % en maximum 3 séances.

 

Parfois 1 séance suffit.

 

Si dans la première semaine de sevrage les envies s'estompent : réussite

Si dans les 15 premiers jours des symptômes physiques (énervement ou autre) persistent une autre séance sera nécessaire.

 

Le tarif d'une séance est de 80 €